Aller au contenu principal

Comment vas-tu ? La question qu'il faut poser aux nouvelles mamans

27 juin 2019

Le premier mois qui suit un accouchement peut être une période difficile pour les nouvelles mamans. Il est essentiel qu’elles bénéficient d’un soutien adapté.

Background Image

Dans le monde, une femme accouche tous les quarts de seconde. Environ 353 000 bébés naissent donc chaque jour, soit plus de 128 millions par an. Chaque naissance est un moment précieux. Elle est le point culminant de neuf mois de grossesse, de projection, d’examens et de planification.

Après la naissance, toute l’attention se tourne naturellement vers le bébé et son développement. Mais qui s’occupe de la maman qui vient d’accoucher ? C’est aussi une phase critique pour elle, une période où elle est épuisée physiquement et émotionnellement, et où elle doit mettre cette fatigue de côté pour se concentrer sur son enfant.

Dédiée 24 heures sur 24 à son bébé, elle peut même parfois douter du fait qu’elle s’en occupe correctement.

« Même si vous étiez auparavant efficace, précise et rationnelle, votre mémoire vient à vous faire défaut, tout comme la notion du temps. »

– Giovanna, nouvelle maman

L’importance du premier mois

Pendant les mois qui suivent la naissance, les mères sont souvent perdues ou angoissées ou dépassées. L'épuisement est chose courante. Près de 80 % des nouvelles mamans manquent de sommeil, ce qui a un impact sur leur capacité à penser et à faire face. [Pull Quote/] « Même si vous étiez auparavant efficace, précise et rationnelle, votre mémoire vient à vous faire défaut, tout comme la notion du temps... Vous êtes comme engourdie » explique Giovanna, nouvelle maman.

Dans le monde, environ 13 % des femmes qui viennent d’accoucher présentent un trouble de l’humeur, le plus souvent une dépression. Dans les pays en voie de développement, ce taux est encore plus élevé, puisqu’il atteint pratiquement 20 %. Pourtant, de nombreuses mères souffrant de dépression post-partum ne consultent pas. Au Royaume-Uni, environ 58 % des nouvelles mamans ne consultent pas de professionnel de santé, généralement parce qu’elles ne comprennent pas leur maladie ou qu’elles craignent de subir des conséquences si elles en parlent.

Il est donc crucial, au cours de ces quelques semaines ou quelques mois difficiles suivant l’accouchement, que les nouvelles mamans obtiennent la validation, le soutien et la compréhension dont elles ont besoin. Sans pour autant oublier de nous concentrer sur la santé et le bonheur du bébé, nous devons également penser à la santé et au bonheur de sa maman.

Ainsi, au cours du premier mois qui suit la naissance, ce « 10e mois », pensons à poser une question essentielle à la nouvelle maman : comment vas-tu ?

Recommandation personnalisée

Lucy Wills : ses travaux de recherche majeurs pour la santé des femmes enceintes

 

Participer à la conversation #MieuxVivreCestPossible
Parlons ensemble des défis d’aujourd’hui et des solutions de demain

 

Haut de la page